Vous hésitez à commencer le REIKI ? Mais, vous ne savez pas ce que c’est ? Vous avez un problème à gérer et le Reiki vous tente ? Vous êtes bouffé par les angoisses et vous cherchez une technique pour aller mieux ? Dans cet article, je vous parle de mon expérience en 5 séances !

Pourquoi ai-je commencé le Reiki ?

Durant presque un an, j’ai traversé une période assez difficile sur le plan physique et psychologique. Pour être honnête, j’ai enchaîné les soucis de santé et mes vieux démons psychologiques sont ressortis de leur tanière. Moi qui croyait en avoir fini avec les crises d’angoisse, de panique et de larmes, que nenni. Pour l’instant, je n’en ai pas encore parlé sur ce blog, mais cela viendra : je suis une angoissée chronique. Depuis toute petite, je me bâts contre des angoisses insensées et incessantes. Même si j’allais mieux depuis quelque temps, j’ai dû faire face à une longue période de crise, qui m’a emmené vers la dépression. Je suis du style entêté et pendant longtemps, je n’ai pas voulu voir la réalité. Pourtant, inévitablement, elle m’a rattrapée !

Les premiers mois de 2019 ont été particulièrement difficiles psychologiquement et mes crises d’angoisse sont revenues de plus belle ! D’ailleurs, c’est en partie pour cela que j’ai avorté mon long voyage en Asie. J’ai donc décidé de prendre les choses en mains et de me soigner pour aller mieux. Personnellement, j’ai eu la chance de pouvoir prendre le temps de travailler sur moi-même, afin de sortir de cette mauvaise passe sans médicaments. Ainsi, j’ai entamé différentes choses pour me aller mieux naturellement, je vous en parlerai dans un prochain article.

Parmi l’une des choses que j’ai mis en place, le REIKI a eu un rôle très important ! J’ai découvert le reiki grâce à mes parents qui ont déjà consulté. Avant, je connaissais de nom mais je ne savais pas vraiment en quoi cela consistait. J’ai la chance d’avoir près de chez moi une praticienne très compétente et en qui j’ai entièrement confiance. Je vous conseille de bien vous renseigner sur le/la praticien que vous choisissez et d’écouter votre instinct pour choisir ! Personnellement, la mienne est très douce et à l’écoute, ce qui m’a de suite mise très à l’aise !

Le REIKI, c’est quoi ?

Pour expliquer plus en détail ce qu’est le reiki, je vais d’abord parler de technique et ensuite de ma propre expérience. Le REIKI est une pratique énergétique issue du Japon et née en 1922. Quand je dis “pratique énergétique”, cela signifie qu’elle nous aide à gérer nos émotions à la fois au niveau du corps et de l’esprit. Le but est donc de libérer les énergies bloquées et les refaire circuler normalement afin de faire disparaître les problèmes liés. On agit donc sur le champ vibratoire de la personne.

Le reiki serait issu de l’énergie universelle (de l’univers) et non pas de l’énergie du praticien comme dans le magnétisme par exemple. Cela a pour but de nous soulager de nos souffrances, de nous apporter du calme intérieur et du bien-être. Je ne parlerai pas des différentes écoles, reconnaissances du métier, etc. Je ne m’y connais pas assez. La seule chose dont je peux vous parler avec sûreté, c’est de ma propre expérience !

Si vous faites une consultation en direct avec votre praticien, cela va certainement passer par le toucher ou par imposition des mains sur des points précis. Personnellement, c’est comme cela que se déroulent mes séances. Vous pouvez ressentir différentes choses au contact des mains : de la chaleur, des picotements, des frissons, etc. Suite à notre premier entretien avec ma praticienne, nous avons décidé de partir sur un cycle de 5 séances pour travailler sur mes angoisses. Pour recontextualiser, j’ai fait ma première séance de reiki mi-Mai et nous sommes actuellement mi-Août. Mes 5 séances se sont sont donc déroulées en trois mois. Je vais donc vous parler de mon ressenti, avant, pendant et après chaque séance.

Première séance

La première séance est le début du travail énergétique, mais c’est aussi la découverte d’un praticien et d’une nouvelle technique. Étant déjà très ouverte au niveau spirituellement, j’ai de suite ressenti l’apaisement que cela m’apportait. L’écoute et la bienveillance de ma praticienne ont été très importantes dans le cheminement que j’ai entamé avec elle. Durant plus d’une heure, elle appose ses mains sur différents endroits du corps, de la tête jusqu’aux pieds. D’abord sur le ventre, puis sur le dos. Techniquement, la personne n’a rien à faire et peut même dormir. Personnellement, j’essayais toujours de me mettre en état méditatif et d’accueillir le soin en moi. Cela peut passer par des petits mantras comme “j’accueille le soin de … et je l’accepte”, cela vous aidera à vous connecter à la personne.

Pour ma première séance, elle a beaucoup travaillé sur mon besoin d’affirmation et de confiance en moi. Il m’a fallu un bon moment avant de lâcher prise et de me détendre, certainement vu que c’était la première fois. En pratiquant un état méditatif, je relâchais tout mon corps et j’étais en position de recevoir et de travailler énergétiquement. La première séance a été marquante par sa finalité. Durant toute la séance, la praticienne utilise différentes techniques pour partager l’énergie universelle, selon ce que l’on veut travailler. Typiquement, cela peut être des mantras, des visualisations, etc. Dans toutes mes séances, j’ai ressenti de la chaleur et une sensation d’apaisement et de relaxation intense.

À la fin de la séance, en me relevant, je me suis mise à pleurer. J’ai vraiment ressenti cela comme un gros poids que je relâchais. Je n’ai pas pu le contrôler ou le retenir, c’est sorti tel quel. Je crois que c’est à ce moment-là que j’ai vraiment pris conscience de la force de ce soin. Nous avons par la suite discuté et elle m’a expliqué ce qu’elle a ressenti durant la séance. Sincèrement, j’ai été épatée par la véracité de ses propos me concernant. Dans les jours qui ont suivi, j’ai été traversé par pas mal d’émotions et quelques douleurs physiques, puis je me suis sentie bien plus apaisée.

Deuxième séance

La deuxième séance était environ deux-trois semaines plus tard. Cette séance a été extrêmement bénéfique par sa puissance. Comme d’habitude, je me suis mise en état méditatif et j’ai complètement absorbé le soin. Je me sentais parfaitement détendue et apaisée, dans un état de relaxation profonde. Durant le soin, j’ai ressenti par moments des sensations de froid dans les parties où elle imposait ses mains. Je me sentais vraiment très bien, comme dans un petit cocon, où j’étais à l’écoute des sensations de mon corps. En rentrant chez moi, j’avais vraiment une sensation de calme et de bienveillance en moi. Chaque séance permet de solidifier le processus et d’avancer sur ce chemin.

Troisième séance

Lors de la troisième séance, j’étais très agitée et j’ai eu beaucoup de mal à calmer mon esprit. Heureusement, le reiki est indépendant de nous. Ma praticienne a donc réalisé sa séance comme d’habitude et j’en suis ressortie bien plus apaisée. Même si la pratique peut se réaliser sans nous, je suis quand même persuadé que quand il s’agit d’énergétique, cela fonctionne bien mieux si les énergies se connectent entre elles. Je pense que cela marche généralement mieux si l’on y croit et surtout, si l’on ouvre son cœur durant la séance. Il me semble que se connecter à son corps est très important et que cela permet de recevoir le soin le plus efficacement possible.

Malgré le fait que j’ai eu du mal à me connecter au soin durant cette troisième séance, j’ai quand même pu avancer dans le cheminement et voir les progrès fait en 1 mois et demi. Pour nous resituer, suite à la troisième séance, nous sommes mi-juillet et je me sens déjà bien mieux !

Quatrième séance

La quatrième m’a vraiment épatée par la puissance des énergies que j’ai ressentie. Comme pour la deuxième séance, je me suis sentie parfaitement détendue et en cohésion avec le soin. J’étais extrêmement relaxée et dans un état méditatif au bord du sommeil. D’ailleurs, dès le début du soin, j’ai pu ressentir les énergies qui me traversaient et la sérénité que cela m’apportait. La séance a été crescendo et plus on avançait dans le soin, plus je me sentais connectée et éveillée. J’étais parfaitement à l’aise dans mon corps et dans mon esprit et je ressentais tout avec beaucoup d’intensité. À différents moments du soin, je sentais des vibrations et des frissons à certains endroits de mon corps.

Vers la fin, j’ai un drôle de ressenti au niveau des jambes, comme des picotements et je me sentais vraiment en pleine conscience. À la fin du soin, ma praticienne m’a indiqué avoir elle aussi ressentie très intensément la séance et avoir reçu clairement le message “chemin”, comme une indication d’un chemin important que j’ai à réaliser. Ce n’est d’ailleurs pas la première personne dans l’énergétique ou non, à me dire cela. Étonnement, son ressenti et ce message correspondaient parfaitement à mon propre ressenti durant le soin et à certains changements dans ma vie. Je crois que c’est la séance qui m’a le plus marquée et impactée.

Cinquième séance

La cinquième séance était plus courte et c’était un mélange de Reiki et de PNL, qu’elle pratique aussi. Nous avons aussi pas mal discuté pour conclure ce processus de 5 séances. Le reiki était essentiellement sur la tête et comme d’habitude, cela m’apaise instantanément ! Pour la PNL, nous avons travaillés sur un blocage que j’ai depuis longtemps, avec un outil de transformation grâce à la visualisation. Cette séance était donc moins basée sur le Reiki, mais elle m’a permis de bien conclure et enraciner le chemin parcouru.

Ma conclusion du reiki !

Suite à ces cinq séances de Reiki, je dois avouer que je suis vraiment séduite par cette pratique ! Évidemment, le professionnalisme de ma praticienne y joue beaucoup je pense. Je suis vraiment épaté par le mieux-être que cela m’a apporté et l’accompagnement positif que cela a eu sur mon chemin. Pour être totalement transparente, j’ai couplé cela à d’autres choses qui m’ont certainement tout autant aidé à aller mieux. Pourtant, je suis intimement persuadé que le reiki m’a énormément aidé à sortir des crises d’angoisse et à mieux gérer mes émotions. Je me sens beaucoup mieux et bien plus prête à attaquer la rentrée avec sérénité.

A vrai dire, j’ai fait un gros travail en profondeur pour me sortir de cette dépression naturellement et reprendre confiance en moi. Grâce au reiki, je me suis vraiment sentie accompagnée dans ce cheminement intérieur. J’ai l’impression que cela m’a aidé à grandir et surtout, à transformer petit à petit ma colère en quelque chose de plus positif ! En début d’année, je commençais à me demander si un jour j’allais aller mieux et si j’allais pouvoir reprendre une vie normale. Je me sentais littéralement bouffée par les angoisses, ce qui était très handicapant. Aujourd’hui, je suis heureuse de dire que cela va bien mieux et que je sors enfin d’une longue période bien noire. Alors, évidemment, il y a encore des moments difficiles, mais dans l’ensemble, je gère beaucoup mieux mon anxiété chronique et mes angoisses.

Le reiki m’a vraiment aidé à reprendre pied doucement et sans brutalité. C’est ce que j’ai vraiment aimé avec cette approche. Même si on n’a pas l’impression immédiatement que cela a autant d’effets, avec le recul, on se rend compte du chemin parcouru. C’est un peu comme si on repartait énergétiquement du bon pied après un bon coup de ménage et de rangement intérieur. Le reiki accompagne parfaitement une transition, à la manière d’une petite main qui nous guide jusqu’à que l’on sache marcher seul. D’ailleurs, même si trois mois peuvent sembler rapide d’un point de vue thérapeutique, j’ai personnellement trouvé que c’est un vrai accompagnement sur le long terme. Je pense que le fait de me sentir rassurée et en confiance avec cette pratique, m’a aussi aidé à aller mieux.

Pour conclure, selon ma propre expérience, je ne peux que vous encourager à essayer le reiki et à voir si cela fonctionne sur vous ! Personnellement, vous l’aurez compris, cela m’a beaucoup aidé et j’espère que vous aussi vous pourrez bénéficier de cette pratique. C’est un petit investissement qui je trouve vaut vraiment le coup ! De toute façon, vous ne risquez rien à essayer, donc le mieux si vous souhaitez vous lancer, c’est d’y aller ! Je vous conseille chaleureusement de vous renseigner sur les différents praticiens autour de vous et de vous tourner un maximum vers le bouche-à-oreille. Merci d’avoir pris le temps de lire cet article, j’espère qu’il vous a plu et qu’il vous a convaincu ! N’hésitez pas à le commenter ou à le partager sur vos réseaux en m’identifiant ! Mon insta : @julieslespes <3

Avec bienveillance et amour,

Julie