Salut à tous, me voici de retour pour vous jouer un mauvais tour…non je blague. En réalité je reviens aujourd’hui pour vous écrire une mini-chronique.

Cette mini-chronique concerne le livre les quinze premières vies d’Harry August ( vous vous en doutiez pas un ? )
En effet, j’ai reçu ce livre grâce à la masse critique de Babelio et aux Éditions Milady que je remercie.
Le problème que je rencontre avec ce livre c’est que ma lecture traîne depuis maintenant presque un mois car je n’accroche pas du tout au roman. Vu les bons avis que j’ai pu voir je me sens un peu seul mais arrivé au milieu du livre je n’en pouvais tout simplement plus… La lecture doit rester pour moi un plaisir j’ai donc décidé d’abandonner le livre ce qui est très rare pour moi.

D’où vient le problème ? Je me le demande, l’histoire en elle-même me plaît bien mais le rythme excessivement narratif et lent du livre m’a complètement bloqué, j’avais l’impression de ne pas avancer. Deuxième problème, le style un peu brouillon, un coup dans une vie, un coup dans une autre, un coup dans le passé, un coup dans le présent, j’étais perdu toutes les trois pages et devais relire le passage pour saisir où j’en étais dans l’histoire. Même si vers le milieu j’avais pris le rythme, le mal était fait, je n’arrivais pas en entrer dans le livre. 


En ce qui concerne le personnage d’Harry August je n’ai pas grand-chose à dire sur lui, cela n’a pas collé entre nous ( pourtant moi j’ai fait des efforts ! ). Harry n’est pas banal ça c’est sur mais pour le reste je n’ai rien à dire de plus.

Je vais donc conclure cette chronique plus que rapide car je ne vois pas l’intérêt de parler plus longtemps d’un livre que je n’ai pas vraiment apprécié. 
Cependant je pense peut-être essayer de le finir plus tard pour voir si mon avis évolue et si c’est le cas je vous tiendrai au courant. Mon avis sur ce roman est donc subjectif et j’imagine que vu les autres avis il vaut sans doute la peine d’être lu. 
Partagez si vous avez aimé ! :)