Aujourd’hui, je reviens pour te présenter une femme que j’aime beaucoup et qui œuvre au quotidien pour une très belle cause. Margaux a 23 ans, multipotentielle, elle est passionnée par de nombreux domaines. Elle exerce en tant que Sophro-Coach, spécialisée dans l’accompagnement des hypersensibles et haut potentiel.

Margaux a décidée d’exercer son métier avec passion.

Chaque jour, elle aide des femmes et des hommes à accepter leurs différences, oser prendre leur place et gérer leurs émotions.

Multipotentielle, Margaux est toujours en soif de connaissances. Passionnée de musique, de dessin, de peinture, de photographie, de lecture, etc. Ses intérêts sont multiples, elle l’explique justement dans son interview :  » j’aime découvrir et apprendre en général.  Je remets tout le temps tout en question : sur moi, sur le monde, sur la vie. « 

Elle raconte aussi son impossibilité à choisir une seule voie :  » J’apprends toujours de plus en plus de choses, je dessine pour me régénérer, je crée de la musique, je danse… ». Finalement, une vraie passionnée d’apprentissage.

D’ailleurs, la multipotentialité n’a pas toujours été facile à vivre pour elle :  » Cela a souvent été compliqué . Ce sentiment de devoir se restreindre tant j’avais de passions. Du coup, j’ai passé énormément de temps à procrastiner face aux pour et aux contres, aux mille passions devant moi. Maintenant je m’habitue à prioriser, mais je me permets de mélanger mes passions.  »

Elle songe d’ailleurs à mélanger son activité de coach et de photographe, sa seule limite est sa propre imagination :  » En fait, il y a tellement de possibilités… si seulement on nous le disait.  » Elle nous partage ici une belle leçon de vie.

Margaux souhaite quand même partager un petit conseil à ce sujet :  » J’avoue que si j’avais un conseil à donner, ce serait tout de même d’investir une voie pour se perfectionner ! Ensuite, d’y rajouter sa patte. Par exemple, des gens arrivent sur mon contenu de coach parce que je parle sur Youtube de comment jouer du piano… ce n’était pas prévu.  » Ce message permet une vraie délivrance pour toutes les personnes qui souffrent de ne pas réussir à choisir une seule voie et un seul métier.

Un parcours personnel et professionnel enrichissant.

Dans cette interview, Margaux a souhaité partager un bout de son parcours à la fois personnel et professionnel. Longtemps timide maladive, elle a vécu une réelle transformation personnelle avant de devenir coach. Elle raconte :  » Il m’était impossible de dire bonjour, de parler sans rougir ni pleurer, un vrai fardeau pendant des années. « . Pourtant en 2019, elle réalise une conférence sur la timidité, un vrai accomplissement pour elle.

Dans son parcours professionnel, Margaux a été emmenée à garder des enfants, notamment des enfants précoces. Suite à plusieurs expériences, elle a eu envie d’en parler et de partager sur Instagram son vécu en tant que baby-sitter.

Son besoin d’aider dans son métier, elle le puise aussi dans son vécu personnel. Elle souhaite aider les personnes qui souffrent elles aussi de timidité. Elle explique d’ailleurs :  » Je pense qu’être timide c’est se renier soi-même et avoir peur du regard des autres. « . Dans ses coachings, elle aide entre autres les personnes à se libérer de leurs peurs et à développer pleinement leur potentiel.

Ancienne timide, grande dépendante affective, Margaux raconte qu’elle se faisait toujours passer après les autres :  » J’étais dominée par la peur de l’abandon et l’emprise de personnes toxiques « .

Finalement, au bout d’un long parcours personnel pour en sortir, elle a vécu ce qu’elle appelle :  » une renaissance « . C’est de là qu’est né son Instagram Green Chrysalid :  » Passer de la chenille au papillon « , une belle métaphore de sa réussite personnelle. Évidemment, elle le sait, un tel changement s’entretient quotidiennement :  » Je me sens chaque jour plus épanouie et j’essaie de m’améliorer chaque jour, il y aura toujours du travail à faire ! « .

Sa découverte de l’hypersensibilité.

La vie de Margaux a réellement changé quand elle a découvert son hypersensibilité et par la suite le fait d’être haut potentiel. Elle qui s’était toujours sentie différente, elle pouvait enfin mettre des mots sur ce qu’elle vivait au quotidien. Elle raconte sa libération :  » J’ai enfin pu m’accepter et me comprendre, trouver une IDENTITE : moi qui me croyais anormale, folle et instable. Faut dire qu’on me l’a répété un bon nombre de fois de ma naissance à aujourd’hui. « . Des mots qui peuvent sembler durs et qui l’ont forgés dans sa vie de femme et d’entrepreneuse.

Peut-être que l’hypersensibilité est pour toi quelque chose d’inconnu. Heureusement, Margaux a décidé de partager avec toi sa vision de l’hypersensibilité :  » Si je devais définir l’hypersensibilité par une image, ce serait d’avoir des lunettes ultras performantes ! Du genre vraiment performantes, et même parfois un peu trop puissantes.  » Si tu veux en savoir plus sur l’hypersensibilité tu peux aussi lire mon article sur le sujet ici.

L’hypersensibilité est un trait de caractère qui induit plusieurs choses selon les personnes. Margaux nous partage sa propre expérience :  » Je repère très rapidement un changement d’humeur chez l’autre, je ressens ce que ressent l’autre et puis alors, les lumières fortes, les bruits forts sont difficilement supportables… Avant j’aurais surement défini l’hypersensibilité comme le fait de tout ressentir trop fort et trop penser mais je ne suis plus d’accord avec ça. Ressentir fort est devenu quelque chose de normal pour moi. « . C’est à partir de ce vécu en tant qu’hypersensible, qu’elle a décidé de devenir sophro-coach pour accompagner entre autres les personnes comme elle.

Elle raconte :  » Quand on est hypersensible, une simple parole peut nous transpercer le coeur, un simple mot peut être un électrochoc. En tout cas, pour ma part. Il y a un vrai travail à faire sur le fait de ne pas prendre les choses personnellement et un véritable travail aussi sur le fait de laisser à l’autre ce qui lui appartient, sinon on risque de jouer au sauveur du monde (vu qu’on ressent tout puissance 1000) ! « . Une hyperempathie au quotidien, qu’il est nécessaire d’apprendre à gérer pour ne pas se laisser submerger par son environnement.

Beaucoup d’hypersensibles se sentent en décalage avec les autres. Parfois même, ils ont l’impression d’être rejeté à cause de leur sensibilité et de leurs émotions :  » Ce qui est difficile parfois, c’est surtout l’incompréhension des autres face à qui on est. On ne leur reproche pas de ne « pas être assez sensible » ou de ne « pas assez réfléchir » mais eux s’en donnent à coeur joie pour dire qu’on est « trop » tout ! « . Au quotidien, ce n’est pas toujours évident à vivre. C’est justement pour cette raison que Margaux est très investie dans cette cause. Autant dans son activité de coach, qu’en tant que créatrice de contenu (Instagram, Youtube, blog).

Margaux nous confie que la découverte de son hypersensibilité a été un réel soulagement pour elle :  » J’ai découvert mon hypersensibilité grâce à une vidéo Youtube puis au livre Ces gens qui ont peur d’avoir peur, mon dieu la révélation. Clairement c’était pour moi une nouvelle vie.  » Par la suite, en développant ses recherches, elle découvre qu’elle est haut potentiel :  » J’ai été détectée enfant mais sans qu’on m’en reparle vraiment, je ne savais pas ce que signifiait être surdouée… encore plus pour une femme dans un monde patriarcal. On fait peur ! « . C’est le début d’un long chemin d’acceptation et de découverte de soi pour Margaux.

Par la suite, elle découvre ce qu’elle veut, mais surtout, ce qu’elle ne veut plus :  » Mon hypersensibilité me permet d’être à l’écoute de moi-même : par exemple, je ne supporte pas d’être salariée. Je tiens jamais. Entre l’ambiance de groupe, les lumières, le brouhaha, les conversations superficielles, je supporte très rarement et je m’ennuie.  » De cette conclusion, elle décide de se lancer dans la création de sa propre entreprise. Une entreprise qui lui ressemble, à son image et à son rythme.

Le lancement de son entreprise.

Cette entreprise c’est aussi la concrétisation de son parcours personnelle en tant qu’hypersensible, mais aussi en tant que femme :  » Je pense que si je n’avais pas connu mon hypersensibilité, je serais passée à côté de moi-même. Cela m’a permis d’accepter et de comprendre mes différences, et donc d’en faire quelque chose de beau. Cela me sert aussi en coaching où je comprends facilement les personnes qui me parlent et où je fais plein de liens entre les choses qu’on me dit, pour permettre à l’autre de trouver des solutions.  » Sa capacité d’analyse est un réel plus dans son travail d’accompagnement. Elle permet de trouver des solutions concrètes pour aller mieux et pour apprendre à se connaître. Loin d’être un handicap, son hypersensibilité elle en a fait une force :  » Cela me permet de vivre la vie à fond, d’aider les autres, d’être la plus authentique possible. « 

Évidemment, elle a dû aussi adapter sa vie à cette particularité:  » Je dois gérer plusieurs stimulis. Ma plus grosse difficulté c’est vraiment la lumière. J’ai adapté mes pièces en mettant des lumières faibles, je ne supporte pas les LED, les spots… ce qui n’est pas compris par ma famille. On peut souvent passer pour une chieuse, mais ce n’est pas un caprice. En amphithéâtre c’était aussi très gênant, sans parler du brouhaha. Donc j’ai majoritairement passé mes diplômes (BAC, licence) à la maison ! « . Au lieu de rejeter son hypersensibilité, Margaux propose plutôt de l’accepter et d’adapter sa vie à elle. Une manière de la vivre avec sérénité et même, d’en tirer du positif !

C’est aussi pour cette raison que Margaux est devenue coach, pour accompagner d’autres hypersensibles à accepter cette différence et à la comprendre. Quotidiennement, elle continue à se former à différentes méthodes :  » Je me forme à des techniques de gestion des émotions sans cesse et j’adore voir les autres évoluer. Je sais ce que ça fait de se sentir extraterrestre, anormale. D’autant plus en tant que femme qui cogite et ressent… on peut vite te catégoriser d’hystérique, insatisfaite chronique, etc.  » C’est pour éviter ce type d’amalgame que Margaux partage énormément de contenu sur le sujet. Elle souhaite vraiment démocratiser le terme d’hypersensible, pour que cette particularité soit connue de tous.

La fin de cette interview.

On arrive au bout de l’interview de la pétillante Margaux. J’espère que tu as aimé découvrir son parcours et cette femme inspirante. Pour finir, je te laisse sur ces derniers mots que j’ai trouvé très justes :  » Je suis ce qui me plaît et ça fleurit ensuite. J’invite tout le monde faire de même « 

N’hésite pas à la suivre sur ses réseaux sociaux et à la retrouver sur son site. Tu peux aussi partager cette interview si tu as aimé.

Instagram : Margaux.coaching

Site web : https://www.margaux-coaching.com

Si tu souhaites recevoir mes emails privés avec des conseils exclusifs pour te construire une vie simple et heureuse,

Abonnes-toi ci-dessous 👇

🔒 100% sécurisé – Les emails sont gratuits, vos informations resteront privées et vous restez libre de vous désinscrire à tout moment en 1 clic.