Dans cet article, je vous retrouve avec la suite de l’interview d’Élise. Voyageuse en Inde et plus largement en Asie du Sud-Est, Élise est partie à l’aventure depuis presque deux ans. Passionnée par le bien-être et la spiritualité, vous pouvez retrouver son expérience dans le premier article.

Aujourd’hui, je vous propose les conseils de voyage d’Élise et ses destinations favorites en Inde ! Une invitation au voyage et à la découverte de ce pays fascinant. Élise a d’abord accepté de nous parler de ces villes préférées en Inde, puis de ses itinéraires favoris et enfin, de ses conseils de voyageuse !

Ses villes favorites en Inde !

1. Jaipur (Rajasthan) : une ville qui va à cent à l’heure, des palaces sublimes, des habitants adorables. Je pense que si j’ai autant accroché avec cette ville, c’est grâce aux personnes que j’y ai rencontrées, parce que la plupart des touristes que j’ai rencontrés n’ont pas aimé plus que ça.

2. Pushkar (Rajasthan) : La ville du dieu Brahma avec son lac au centre de la ville. Une ville qui a su mixer tradition, spiritualité et modernité. Pushkar c’est facile, tout est adapté aux touristes et même si les arnaques de rue sont fréquentes, j’ai quand même un gros coup de cœur pour cette ville, on s’y sent vite chez soi.

3. Jaisalmer (Rajasthan) : La forteresse du désert est à la limite de la frontière Pakistanaise, le safari en dromadaire dans le désert du Thar est une activité à ne pas rater. Même si la ville fortifiée n’est pas immense, c’est un vrai plaisir de s’y balader.

4. Udaipur (Rajasthan) : Le Venise indien, la ville la plus romantique d’Inde. Cette ville est une bouffée d’air frais. Les lacs situés dans et autour de la ville donnent une sensation de fraîcheur (qui n’existe plus si vous y aller en plein moi de mai juin).

5. Haridwar (Uttarakhand) : La ville située sur le bord du Gange, c’est plus calme que la très célèbre ville de Varanasi et plus authentique que la très touristique Rishikesh. Le Gange y est majestueux et “propre”.

6. Cochin (Kerala) ou plutôt Fort Kochi : ville portuaire moderne et très agréable à vivre, il est facile de se créer une petite routine et prendre ses marques.

7. Kanyakumari (Tamil Nadu) : la ville de la pointe de l’Inde, c’est une sensation merveilleuse que de se sentir au bout de cet immense pays. La presqu’île avec le temple et sa salle de méditation est incroyable

8. Leh (Ladakh) : La ville de l’Himalaya indien, grandiose.

9. Amritsar (Pendjab) : Le temple d’or et la ville sont magnifiques. Ainsi, les logements sont relativement chers, mais il est possible de dormir au temple d’or contre donation.

Juste avec le résumé de ses ressentis dans ces quelques villes de l’Inde, cela donne déjà un bel aperçu du pays. Une seule envie après la lecture de ces récits, faire ses bagages et partir à la découverte de ce pays mystérieux !

Vivre au mieux son expérience !

L’inde étant un pays immense et en effervescence constante, il n’est pas toujours évident de s’y retrouver sur les circuits à effectuer. Évidemment, cela dépend des goûts et des choses que vous souhaitez voir absolument ! Pour cette voyageuse en Inde avertie, il est évident qu’il faut prendre son temps et s’organiser un minimum : ” À mon sens, quand on veut visiter l’Inde, il faut prévoir des longues périodes et/ou cibler des zones de visite. Les distances sont très grandes, les transports très lents, et la sur-stimulation des sens est épuisante. Pour ne pas saturer et profiter au mieux de l’expérience indienne, allez-y à votre rythme et prenez le temps, savourez. ” Un conseil précieux pour ce pays à la superficie démesurée.

Pour beaucoup de voyageurs, l’objectif est souvent de voir un maximum de choses. Dans certains pays, cela est totalement envisageable. Mais l’Inde n’est pas un pays comme les autres, il nécessite énormément de temps. À la fois dans sa traversée, mais surtout, dans l’expérience qu’il partage avec nous. L’Inde est un pays qui demande d’être apprécié à sa juste valeur et dont il faut se laisser bercer par ses cultures et traditions diverses et variées. Être à l’écoute de soi et de ses besoins reste comme partout essentiel : ” L’Inde demande de prendre le temps de s’imprégner de chaque atmosphère, rencontrer la population et se poser à son hôtel et ne pas en sortir quand le besoin se fait sentir. “. Pour profiter au mieux de son expérience, il faut accepter de s’immerger dans ce pays.

Quels itinéraires conseilles-t-elle ?

Élise a accepté de se confier sur ses itinéraires favoris durant ses voyages en Inde. Un aperçu rapide de quelques circuits envisageables pour organiser son propre voyage. Évidemment, ce ne sont que des propositions, libre à vous de modeler votre itinéraire à vos propres envies.

1. Le Nord : Amritsar – Dharamsala – Manali – Leh et selon le temps du voyage prévoir un ou deux trek autour de Leh et dans la Parvati Valley.

2. Le Rajasthan : Pushkar – Jaipur – Jodhpur – Jaisalmer – Udaipur et selon le temps ne pas hésiter à greffer Agra pour le Taj Mahal et Bundi

3. Le Kerala : Fort Kochi – Munnar – Allepey – Amritapuri – Varkala – Kovallam et selon le temps tirer jusqu’à Kanyakumari la pointe de l’Inde.

Les conseils d’une voyageuse expérimentée !

Quelques conseils pour vous aider à organiser au mieux vos voyages en Inde ou ailleurs. Élise est une voyageuse en Inde expérimentée et qui a l’habitude des longs départs. Dans cet article, elle partage avec nous ses meilleures astuces pour voyager en toute sérénité ! Ce sont les choses qui lui paraissent essentielles au quotidien quand on est à l’autre bout du monde.

1. Une assurance voyageur, si le voyage dépasse une durée de 3 mois (moins de 3 mois se renseigner auprès de l’assurance de la carte bleue). Personnellement, j’avais choisi Chapka et j’ai été très contente de leur service.

2. Avoir 2 cartes bancaires : Heureusement que j’avais prévu deux cartes, car au bout de 4 mois de voyage, Boursorama m’a bloqué ma carte et n’ont jamais été capable de me la débloquer. Un bon point pour N26 qui a été super et le chat en ligne est vraiment efficace.

3. Avoir 2 téléphones : Un bien pour les photos, toute la partie web et un moins beau pour mettre une carte sim locale, ainsi j’avais toujours accès à ma carte sim française, au cas où je devais y recevoir un code et je pouvais ne pas attirer l’attention si j’avais besoin d’appeler dans la rue.

4. Télécharger l’application MapsMe et les cartes qui seront utiles pendant le voyage, la carte est disponible hors ligne et plutôt précise (et parfois, elle nous fait découvrir des rues cachées).

5. Des sacs de compression et/ou des pochettes pour ranger les vêtements.

Un petit conseil bonus de cette voyageuse en Inde experte : ” La négociation est souvent un sujet sensible en Asie. Évidemment, je refuse de me faire plumer, mais par contre, il est peut-être juste de remettre en question notre pouvoir d’achat face au leur. En Inde, j’ai établi une sorte de règle : en gros je me renseigne du prix indien et je leur donne 30 à 40% de plus notamment pour les transports (maximum) et si je vois qu’il cherche à m’arnaquer je n’hésite pas à monter d’un ton. “. Comme dans beaucoup de pays d’Asie, les touristes jouent énormément dans l’économie du pays et les vendeurs de rue sont nombreux. Il faut savoir dire “non” avec politesse et acheter au prix qui nous semble le plus adapté !

Comment as-tu financé tes voyages ?

Voici la grande question que tout le monde se pose quand on part à l’autre bout du monde ! Comme l’argent ne pousse pas dans les choux, il est intéressant de savoir comment ces voyageurs financent leurs plus folles aventures !

Pour Élise, la réponse est plutôt simple, il n’y a pas de miracle : ” Pour financer ce voyage j’ai travaillé dure et économiser des années avant de partir et sur place j’ai toujours fait attention à mes dépenses, sans me restreindre non plus. Mon site de consultation est la solution que j’ai trouvée pour continuer à voyager tant que j’en ai envie. Devenir digital nomade est la solution de beaucoup de voyageurs. ” Une nouvelle tendance qui n’a pas fini d’émerger !

A-t-elle changé ?

Quand j’ai rencontré Élise, elle n’avait pas encore réalisé son plus gros voyage. Pourtant, c’était déjà une personne extraordinaire et d’une authenticité rare. Un vrai rayon de soleil, d’une bienveillance à toute épreuve. Je sais que de ce côté-là, elle n’a évolué qu’en bien !

De son propre ressenti en quittant la France, Élise n’a pas l’impression d’avoir énormément changé : ” En terme d’habitude, rien de changeant mise à part mon regard sur la vie. J’ai plutôt perdu des habitudes, des conditionnements de l’éducation française, mais heureusement (ou malheureusement je ne sais pas encore …) cela revient vite dès le retour en France. ” Des retours en France, elle en fait de temps en temps. Mais elle ne reste jamais très loin de son pays de cœur : l’Inde !

Encore un long périple de prévu…

Nous voici à la fin de cette interview ! Vous pouvez retrouver les récits de cette voyageuse en Inde passionnée dans la partie 1 : ici et la partie 2 dans cet article. Merci à Élise d’avoir pris le temps de répondre à mes questions et j’espère que j’aurai vite l’occasion d’écrire à nouveau sur elle ! Élise étant actuellement encore en Inde, vous pouvez suivre ses aventures sur son facebook ou sur son instagram ! De nombreuses aventures l’attendent encore et je lui souhaite le meilleur <3.