Vous pensez être hypersensible mais vous êtes perdu sur comment gérer ce trait ? Votre hypersensibilité est un vrai défi au quotidien et vous ne savez pas comment vivre avec ? Vous avez l’impression d’être un extraterrestre dans un monde de brutes ? Cet article est fait pour vous !

Depuis quelques temps, je communique pas mal sur mes réseaux autour du thème de l’hypersensibilité. Ainsi, j’ai pu remarquer que c’est un sujet qui touche nombre d’entre vous. Par conséquent, j’ai décidé d’écrire aussi sur sujet à travers ce site. Étant moi-même hypersensible, je trouve qu’il est important d’en parler entre nous et de partager sur ce que nous vivons au quotidien. D’ailleurs, j’ai récemment rédigé sur mon autre blog un article sur mon rapport à la création en tant qu’hypersensible et je pense que cela peut vous plaire !

Dans cet article, je vais donc partager avec vous quelques conseils pour mieux gérer son hypersensibilité au quotidien ! Sachant qu’on estime aujourd’hui qu’environ 20% de la population est hypersensible, je trouve qu’il est essentiel d’en parler ! Évidemment, le but n’est pas de rentrer absolument dans une case ou de stigmatiser une partie de la population, mais bien d’aider toutes ces personnes qui se sentent si différentes. Je n’aime pas particulièrement “rentrer dans les cases”, pourtant je me suis vraiment reconnue dans les descriptions autour de l’hypersensibilité et je vous invite à vous documenter à votre tour pour en savoir plus !

Gérer son hypersensibilité émotionnelle ou physique au quotidien n’est pas toujours évident. Pourtant, il existe plein de conseils et de techniques différentes pour mieux vivre ce trait de caractère. J’écrirais plusieurs articles sur ce sujet et à chaque fois, je vous partagerai ce qui moi me fait du mieux et me permet d’affronter plus sereinement le quotidien.

1. Acceptation et bienveillance

Lorsque l’on découvre que l’on est hypersensible, il n’est pas toujours évident de l’accepter et de vivre avec. En effet, beaucoup de personnes préfèrent se battre contre elle-même et contre ceux qu’elles ressentent. Pourtant, si l’on veut vivre au mieux son hypersensibilité, il est essentiel de l’accepter avec bienveillance et amour. Mettre des mots sur ce que l’on vit depuis des années est extrêmement important pour mieux se comprendre.

Pour la plupart des hypersensibles, découvrir qu’ils ne sont pas extraterrestres et que d’autres ressentent les choses comme eux est un vrai soulagement. Pour d’autres, cela est très angoissant et ils souhaitent absolument refouler cela au plus profond d’eux-même. Je suis persuadé que la première étape pour mieux gérer son hypersensibilité au quotidien passe par l’acceptation. Si vous souhaitez aller mieux et vous rapprocher de ce que vous êtes vraiment, il faut absolument arrêter d’être dans le déni et affronter votre nature profonde. Rien ne sert de brutaliser, prenez votre temps et soyez bienveillant envers vous-même !

2. Se laisser respirer…

Mon deuxième conseil va en rassurer plus d’un ! Quand on commence à accepter notre hypersensibilité et que l’on apprend à mieux se connaître, on se rend compte des mécanismes qui ont toujours guidé notre vie. Plus on découvre comment l’on fonctionne, plus on a besoin de l’affirmer. Ainsi, en parallèle du travail d’acceptation, commence celui d’affirmation.

A partir de ce moment-là, il faut comprendre qu’il est important de se laisser respirer et d’arrêter de se juger. Nous sommes dans une société où l’on fait beaucoup de choses pour éviter le jugement des autres, quitte à nous faire passer en second plan. Une fête où l’on n’a pas envie d’aller ? Un entretien que l’on ne sent pas ? Une sortie que l’on n’a pas envie de faire ? Il faut apprendre à dire non si l’on n’a pas envie. Je sais que ce n’est pas toujours évident et que l’on a tendance à culpabiliser de refuser, pourtant, il est important de s’écouter plus. Il faut prendre le temps de relâcher la pression de la société et des autres et faire ce qui nous plaît !

En étant hypersensible, vous avez certainement très longtemps essayé de rentrer dans les clous et de faire les choses pour faire plaisir aux autres. Il est maintenant de se concentrer sur vous et de faire des choses qui vous font plaisir, même si cela ne plaît pas toujours ! Prenez du recul et soufflez, vous avez le droit de penser à vous !

3. Se reconnecter à soi et faire ce que l’on aime !

Beaucoup d’hypersensibles ont tendance à avoir de nombreuses passions et activités dans leur vie. Ainsi, il n’est pas toujours évident de trouver du temps pour pratiquer ce que l’on aime et progresser dans nos domaines de prédilection. Pourtant, tous les hypersensibles ont besoin de leur temps à eux et de s’investir dans des activités qui ont du sens pour eux. En effet, la notion de “sens” est très importante pour les hypersensibles. Si nous ne savons pas pourquoi nous faisons les choses, nous avons beaucoup plus de difficulté à les réaliser. D’où l’importance de se reconnecter à soi et à ses envies.

Pour mieux gérer notre hypersensibilité, il nous faut nos soupapes de décompression. Des moments à nous, où nous pouvons pratiquer des activités souvent créatives, qui nous permettent de nous recentrer. Si vous aussi vous ressentez souvent le besoin de vous recentrer et de passer du temps avec vous-même, n’hésitez pas ! Prendre du temps pour soi est essentiel à notre équilibre. Si vous souhaitez améliorer votre bien-être, pratiquez des activités qui vous font du bien et qui vous permettent de faire une pause avec votre cerveau en ébullition !

Que ce soit des activités créatives (écriture, musique, peinture, etc) ou encore des activités physiques (danse, yoga, course à pied, etc), multipliez les activités qui vous apaisent ! Personnellement, l’art, le yoga et la méditation m’aident énormément au quotidien à mieux gérer mon hypersensibilité. Trouvez ce qui vous correspond et octroyez-vous du temps sans culpabiliser !

4. S’assumer et en parler

Comme j’en parlais plus tôt, il est important d’assumer ce que l’on est pour l’accepter. En effet, nous sommes plutôt dans une société où être sensible est un terme assez péjoratif et où cela est très peu valorisé. Tout d’abord, je tiens à rappeler qu’être “hypersensible” ne veut pas nécessairement dire pleurer toutes les cinq minutes. J’en parlerai dans un prochain article, mais je pense que le terme qui est plus adéquat à ce que l’on ressent est plus “hyperconscient”. D’ailleurs, en attendant, tu peux retrouver mon article : sommes nous hypersensibles ou hyperconscients sur mon autre blog !

Nous avons tendance à voir les choses très différemment des autres et à toujours se sentir un peu en décalage. Par ailleurs, nous sommes souvent très observateurs et nous détectons plus facilement des choses autour de nous et en nous. Ce que j’essaye de vous faire comprendre, c’est qu’être hypersensible n’est pas une tare et que cela est simplement un trait de caractère naturel. Vous n’avez donc pas à avoir honte !

Bien sûr, vous ne serez pas toujours en relation avec des personnes qui vous comprendront. C’est pourquoi, il est essentiel de communiquer sur ce que vous ressentez et sur ce que vous vivez. Je sais qu’il n’est pas toujours évident d’exprimer vos ressentis, mais il existe diverses manières pour le faire (à l’oral, à l’écrit, en chanson, en peinture, etc). Si vous souhaitez que les autres vous acceptent eux aussi tels que vous êtes, n’hésitez pas à leur parler de votre hypersensibilité.

Évidemment, choisissez la bonne manière de le faire et les bonnes personnes pour en parler. Si vous êtes face à une personne fermée, avec qui vous êtes sûr que cela va bloquer, parlez-en avec parcimonie et prenez vos distances si cela est possible. Pour toutes les personnes importantes pour vous, avec qui vous avez des relations régulières, parlez leur de votre hypersensibilité et expliquez leurs vos réactions parfois différentes.

5. Voir le positif !

Voici le nerf de la guerre ! Quand on met enfin des mots sur ce que l’on vit depuis l’enfance, il peut être difficile de voir le positif en nous. Les hypersensibles ont déjà tendance à manquer de confiance en eux, il est alors essentiel de se rassurer. Non, être hypersensible n’est pas dramatique ! Bien au contraire, nous avons beaucoup de choses à apporter au monde !

Tout d’abord, lorsque nous sommes hypersensibles, nous avons tendance à être plus empathique et à l’écoute des autres. Nous sommes d’ailleurs souvent : ” la bonne oreille “, à qui l’on vient se confier. Même si parfois cela peut être fatiguant, c’est aussi une grande chance de pouvoir partager les émotions et les sentiments des autres. Pour les hypersensibles, aider les autres est extrêmement important et notre capacité d’écoute et de compréhension est souvent valorisée.

En étant hypersensible, vous avez certainement remarqué que vous vous émerveillez facilement ! Voir la beauté dans chaque petite chose du quotidien et avoir de la gratitude pour ces choses est merveilleux ! Votre hypersensibilité vous donne la possibilité d’être encore plus attentif à votre environnement et à la beauté qui vous entoure. Profitez-en et n’arrêtez jamais de vous émerveiller au quotidien ! Il y a énormément de qualités qui se raccrochent à notre hypersensibilité, il suffit de s’en rendre compte et d’en faire des atouts dans votre vie !

J’espère que cet article vous a plu et qu’il vous aidera à mieux gérer votre hypersensibilité ! Être hypersensible est à la fois un challenge au quotidien, mais c’est surtout une immense chance de voir la vie différemment. Ce n’est pas une maladie ou un trouble, mais bien un trait de caractère qui vous honore tout autant. Avec bienveillance et amour envers vous-même, vous finirez par mieux vous comprendre, afin de pouvoir vivre aisément avec !

Si vous avez aimé cet article, je vous invite à le partager autour de vous et à me suivre sur mes réseaux ! Je vous envoie plein de courage et d’amour pour vous accompagner sur votre chemin <3